33 millions d'Européens menacés par la dénutrition !

le . . Affichages : 1230

img actu onca

À Sintra, le Ministère de la Santé portugais recevait les experts nutritionnistes, les représentants des patients et les responsables politiques de 18 pays pour la 5e conférence « optimal nutritional care for all » (ONCA).

La dénutrition concerne 10 % des enfants et 30 % des adultes hospitalisés, comme 25% des personnes âgées nécessitant des aides à domicile. La dénutrition n’est pas réservée aux pays souffrant de famine : elle est chez nous !


Il suffit d’une perte d’appétit lors d’une maladie aiguë ou chronique pour que les réserves musculaires fondent et que la personne s’affaiblisse (infections, complications postopératoires, diminution de la mobilité, décès...). Une bonne alimentation améliore le pronostic.

Malheureusement, les dénutris sont insuffisamment dépistés et traités.
 
À l’ONCA, sont discutées et critiquées les politiques nutritionnelles des différents pays, la sensibilisation du public, l’expérience des malades dénutris et la formation des professionnels de santé.

La France dispose d’un système de soins performant, de recommandations professionnelles précises et d’une prise en charge des soins nutritionnels par l’assurance maladie. Qu’il ne reste plus de malade qui perde une chance de guérir par défaut d’une nourriture adaptée !
 

Pr Agathe Raynaud-Simon
Chef du service gériatrie, Hôpital Bichat, AP-HP
Membre du Comité d’Administration de la SFNCM